La Russie interdit la conduite automobile et le passage du permis de conduire aux personnes transgenre

La Russie interdit désormais la conduite automobile ainsi que le passage du permis de conduire les personnes transgenre.
Après avoir déjà classés le voyeurisme, l’exhibitionnisme, le fétichisme, l’addiction aux jeux d’argent et la cleptomanie parmi les « désordres mentaux » la Russie y ajoute depuis début 2015 le fait d’être une personne transgenre. La raison : le trop fort taux d’accident de la route dans le pays. Qui peut croire raisonnablement que cette décision lui fera connaître une baisse ?
Un psychiatre russe s’inquiète de cette nouvelle interdiction qui pourrait pousser les personnes transgenre à faire passer leur permis de conduire à leur place. Un autre psychiatre russe affirme que la notion de « troubles mentaux » est trop vague et que certains « troubles mentaux » classés sous ce terme par les autorités russes n’affectent en rien la conduite.
De son côté, l’association des avocats Russes pour les droits de l’Homme a dénoncé cette loi et va demander des clarifications à la court Russe Constitutionnelle ainsi qu’à chercher des soutiens au sein des organisations internationales.

Francis Dedobbeleer
Source originale : BBC